Un programme de
reconquête urbaine

Le projet GAIA s’inscrit dans le futur quartier Flaubert de la Métropole rouennaise.

Un programme de reconquête urbaine situé sur les communes de Petit-Quevilly et Rouen qui propose sur une friche de 90 ha en bord de Seine un mixte de logements et d’activités tertiaires qui pourrait accueillir à terme près de 15 000 habitants et usagers.

Le projet porté par Odyssée Immobilier s’inscrit dans cette volonté de rééquilibrer les fonctions urbaines autour de la Seine avec le souci de renforcer l’attractivité du territoire métropolitain.

Renforcer l’attractivité du territoire métropolitain

Scindé en deux lots reliés par une passerelle, GAIA propose des commerces en rez-de-chaussée, des logements sur la façade Est, orientée vers le cœur historique de la ville, ainsi que des surfaces de bureaux et un espace dédié à une structure de formation et d’enseignement.

Implanté en limite du quai de France, bordé par une promenade lauréate du Grand Prix National du Paysage 2018 qui s’étend jusqu’à la presqu’île Rollet, GAIA privilégie les espaces vides et partagés.

Scindé en 2 lots

Au cœur de l’îlot une venelle plantée d’arbre de hautes tiges répond comme en écho au canal qui borde les bâtiments, offrant ce lien incomparable entre le fleuve et les zones urbanisées du quartier Flaubert.

Au sein du projet GAIA, chaque niveau supérieur offre aux habitants des terrasses communes aménagées de carrés potagers, de ruches, lieux de compostage et de cuves de récupération d’eau de pluie.

Le projet GAIA s’inscrit dans le futur quartier Flaubert de la Métropole rouennaise

Les bâtiments, imaginés par les cabinets d’architectes l’Atelier des Deux Anges et Artefact, sont classés BEPOS Effinergie 2017 E3C1.

L’engagement environnemental d’Odyssée Immobilier comprend l’intégration des matériaux biosourcés, la réalisation d’une enveloppe béton ITE (isolation thermique par l’extérieur) ou encore la pose d’ossatures bois pour les façades intérieur de l’îlot.

Vous avez

   un projet ?